Madame de Sévigné, classique à son insu