De l’événement à l’écriture: Alain Nadaud et Mai 68