L’événement discursif, une question d’ethos