Ce « corps » dont la médecine est censée « prendre soin »: investigation anthropologique et clinique