Derrière le diagnostic, l’homme