Le connecteur adversatif français mais et ses correspondants roumains dans les phrases p 'mais' q