Proclus, Eustrate de Nicée et leur réception aux XIIIe–XIVe siècles