Commentaire à l'art. 38