Ego-documents des XVII-XIXème siècles et fonctionnement de la mémoire. Une tentative de réflexion